Connexion à la revue de presse

CONFÉRENCE DES CHEMINOTS 2015 : PRÉVENTION DES INCIVILITÉS DANS LES TRAINS ET DANS LES GARES

Publié le

Le 15 décembre 2015, un panel de 20 cheminots a remis ses propositions pour améliorer les comportements dans les trains et dans les gares. C’était le point d’orgue de la Conférence des Cheminots, la deuxième conférence citoyenne organisée par SNCF sur les incivilités.

Les conférences citoyennes sont des dispositifs de consultation démocratique. Elles consistent à demander à un panel de citoyens représentatif de la société de rendre un avis collectif sur une question d’intérêt général. SNCF a choisi de s’appuyer sur cette approche innovante et participative pour renforcer son action de prévention des incivilités.

Ainsi, en 2014, 15 hommes et femmes illustrant la diversité de la population française ont remis à Guillaume PEPY, président du directoire de SNCF, un avis citoyen sur la question des incivilités.
En 2015, c’était au tour des collaborateurs SNCF de s’emparer du sujet. 20 cheminots et salariés du Groupe s’impliquent dans le dispositif. L’occasion pour ces agents de terrain (agents d’escale, contrôleurs, agents de la sûreté ferroviaire…) confrontés quotidiennement aux incivilités, d’être force de proposition pour encourager le bien vivre et voyager ensemble.   

Crédits photo : Maxime Huriez

Crédits photo : Maxime Huriez

La direction de la sûretÉ SNCF au coeur de la prÉvention des incivilitÉs

«  Pour SNCF, il n’y a pas de petite incivilité ». Agressivité verbale, déclenchements intempestifs du signal d’alarme, cigarette dans les trains ou les gares, nuisances sonores, papiers jetés par terre : autant de comportements irrespectueux des personnes et des règles contre lesquels le Groupe s’engage. Depuis 2012, la démarche de prévention des incivilités est coordonnée et animée par une direction dédiée au sein de la Sûreté, la Direction Déléguée à la Prévention des Incivilités (DDPI).

Selon Mickaël PICART, directeur délégué à la prévention des incivilités SNCF, « Les incivilités sont révélatrices d’un lien social qui se délite. Il ne faut pas les voir comme une fatalité. Il faut apprendre à les prévenir et à les gérer car elles font partie du quotidien des agents et des voyageurs. C’est un levier managérial formidable et une opportunité pour développer une véritable culture du service et de la civilité dans les transports  ».

De son côté, Christian LAMBERT, directeur de la Sûreté du groupe public ferroviaire indique que « les incivilités nourrissent le sentiment d’insécurité, altèrent au quotidien l’environnement de tranquillité que réclame les citoyens. Elles sont le terreau du développement de la délinquance, […] s’attacher très tôt à comprendre et à prévenir les incivilités au sein même des écoles, dans nos villages, nos villes, nos transports, constitue incontestablement un vecteur de rémission de cette maladie des sociétés nouvelles qui nous éloigne du vivre ensemble ».

crédits photo : SNCF / DR

Crédits photo : SNCF / DR

 

Le constat et les solutions

« Selon vous, quel rôle chacun (clients, personnels et entreprise SNCF, pouvoirs publics) peut-il jouer pour que les comportements s’améliorent dans les trains et dans les gares ? » C’est la question qui a été posée aux citoyens en 2014 et aux cheminots en 2015.

Guillaume PEPY a été frappé par la convergence des analyses et des propositions dans les deux avis rendus. «  Nous ne pensons pas qu’il soit possible d’éradiquer les incivilités, mais qu’il y a des pistes de progrès et d’amélioration à explorer. La lutte contre les incivilités doit se faire à tous les niveaux de l’entreprise : les opérationnels et la direction ont tous un rôle à jouer ».

Trois points ont été relevés par le président du directoire de SNCF :

  • Favoriser les pratiques inter-métiers, apprendre à mieux se connaitre et mieux travailler ensemble, et renforcer les compétences des agents (postures, attitudes de service…) en matière de prévention des incivilités.
  • Renforcer l’efficacité de la lutte anti-fraude car la fraude peut être un encouragement à l’incivilité. Il faut également renforcer la prévention afin de limiter la nécessité de sanctionner, notamment au travers des Interventions en Milieu Scolaire (IMS).
  • Mieux communiquer dans les trains et dans les gares pour améliorer l’information voyageurs et leur compréhension de l’entreprise.

 

Crédits photo : Maxime Huriez

Crédits photo : Maxime Huriez

Crédits photo : Maxime Huriez

Crédits photo : Maxime Huriez

 

 

 Le déroulement de la Conférence des Cheminots 2015 :    

20 cheminots et salariés du groupe SNCF, représentatif des métiers au contact des voyageurs.

 

 

 Le 6 et 7 novembre 2015 : Une formation complète assurée par des experts internes et externes afin de mieux comprendre les contours juridiques et sociologiques des incivilités.

 

Le 14 novembre 2015 : Une séance de travail du panel à huis clos, pour rédiger sur la base d’un consensus, un avis qui répond à la question posée au travers d’une analyse et de propositions d’actions concrètes.

 

15 décembre 2015 : Remise officielle de l’avis à Guillaume PEPY en présence du panel des citoyens 2014.

 

 

 

à la une

SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE SNCF ET LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR SNCF ET LA VILLE DE DOURDAN S’ASSOCIENT POUR LA RÉALISATION D’UNE MARCHE EXPLORATOIRE COMPOSÉE DE FEMMES EN PRÉSENCE DE PASCALE BOISTARD L’USAGE DES DRONES POUR LA SÛRETÉ ET LA MAINTENANCE DU RÉSEAU FERROVIAIRE Les 4èmes rencontres avec L’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale

Titre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus mauris neque, maximus at ante sed, tristique congue quam. Proin tincidunt nunc ipsum, ac rutrum mi fermentum et. Etiam cursus tempor ante et rhoncus. Suspendisse mollis tristique justo, id faucibus eros sodales nec. Sed ut purus vitae nisl ornare ornare at in magna. Proin quis nulla non augue condimentum consequat ut sit amet felis.

×