Connexion à la revue de presse

Lancement de la campagne contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports

Publié le
Crédits Photo : Alexis Toureau

Crédits Photo : Alexis Toureau

 

Pascale Boistard, Secrétaire d’État chargée des Droits des femmes, Alain Vidalies, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Stéphane Volant, Secrétaire général de SNCF ainsi que Elisabeth Borne, Présidente-Directrice Générale de RATP étaient réunis ce 9 novembre à l’occasion d’une conférence de presse pour le lancement de la campagne nationale contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports.Il s’agit de l’une des douze mesures annoncées du plan gouvernemental présenté le 9 juillet 2015.

Après une visite de la gare Paris Saint-Lazare, les quatre intervenants présents ont rencontré les différents acteurs mobilisés à l’occasion de cette campagne (SNCF, RATP et les agents de la brigade des réseaux franciliens) avant que la conférence ne débute.

SNCF, partenaire de cette campagne s’engage et travaille sur la généralisation du 31 17, numéro d’appel d’urgence, ainsi que la mise en place d’alerte d’urgence par SMS au 31 177 qui sera effective fin décembre prochain. Le Groupe Public Ferroviaire développe également au niveau national des marches exploratoires dans ses gares afin d’améliorer le sentiment d’insécurité dans les transports et diminuer ainsi les risques de harcèlement.

 

Crédits Photo : Alexis Toureau

Crédits Photo : Alexis Toureau

 

Un dispositif mis en place pour susciter la mobilisation générale

Cette campagne de sensibilisation s’articule autour d’outils de sensibilisation :

    • Une campagne d’affichage dans les transports destinée à interpeller les clientes et les clients.
      Trois différentes affiches ont ainsi été conçues mettant en scène les situations qu’agresseur, victime et témoin seraient susceptibles de rencontrer ;

 

Source : Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Source : Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

 

    • Un clip vidéo traçant une ligne de métro ou de bus accompagnée de mots qu’une victime est susceptible d’entendre de la part d’un agresseur.
      Cette vidéo sera diffusée sur Internet et notamment en publicité sur les sites de partage de vidéos grands publics (Youtube, Dailymotion…). Ceci ayant pour but de sensibiliser le plus possible et en particulier les plus jeunes ;

 

Mais elle utilise aussi des supports pédagogiques et interactifs pour comprendre et agir :

Grâce à des infographies, des dépliants et autres contenus numériques facilement téléchargeables et partageables cet espace permettra à chacune et chacun de mieux connaître ce sujet qui restait jusqu’à aujourd’hui tabou ;

      • Une vidéo interactive permettant de se mettre à la place d’une victime ou d’un témoin.

Le but étant de d’interroger le public sur la manière dont il aurait réagi ou dû réagir à ce genre de situation.

      • Une campagne participative : #HarcèlementAgissons

Elle a pour but de recueillir de nombreux témoignages et de libérer la parole sur les différentes façons de dire « STOP » au harcèlement.

 

les prises de parole pendant cette conférence de presse

 

 Paroles d’acteurs :  
 Alain VIDALIES, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche“Pendant longtemps le harcèlement sexiste a été un délit tabou. Aujourd’hui avec cette campagne, ce phénomène n’est plus un tabou et il ne reste plus que le délit”. 

 

Pascale BOISTARD, Secrétaire d’État chargée des Droits des femmes“Il existe une frontière entre la drague et le harcèlement, il s’agit du consentement. Aussi je rappelle un principe simple, les femmes ont le droit d’aller et venir où et quand elles le veulent en toute sécurité”. 

 

Stéphane VOLANT, Secrétaire général SNCF

“ Cette conférence et ce lancement de campagne n’est pas qu’un « one shot », il s’agit de mettre en place des actions concrètes pour aller plus vite, plus loin, plus fort.”

 

Elisabeth BORNE, Présidente-Directrice Générale de RATP

“Les transports doivent être efficaces et durables en termes de sécurité et de sûreté. Aussi, pour relayer cette campagne, RATP met à disposition 600 espaces dans ces emprises et s’associe à SNCF aux numéros d’appel d’urgence”.

 

Télécharger le dossier de presse du « lancement de la campagne de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports» en cliquant ici

à la une

SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE SNCF ET LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR SNCF ET LA VILLE DE DOURDAN S’ASSOCIENT POUR LA RÉALISATION D’UNE MARCHE EXPLORATOIRE COMPOSÉE DE FEMMES EN PRÉSENCE DE PASCALE BOISTARD L’USAGE DES DRONES POUR LA SÛRETÉ ET LA MAINTENANCE DU RÉSEAU FERROVIAIRE Les 4èmes rencontres avec L’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale

Titre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus mauris neque, maximus at ante sed, tristique congue quam. Proin tincidunt nunc ipsum, ac rutrum mi fermentum et. Etiam cursus tempor ante et rhoncus. Suspendisse mollis tristique justo, id faucibus eros sodales nec. Sed ut purus vitae nisl ornare ornare at in magna. Proin quis nulla non augue condimentum consequat ut sit amet felis.

×