Connexion à la revue de presse

Accompagnement de l’errance

En gare

Confrontée à la problématique de l’errance en gare, SNCF met en oeuvre de nombreuses actions, notamment des dispositifs de maraudes en gare, afin de porter secours aux personnes en rupture avec la société. En étroite coopération avec des associations spécialisées et les institutions, SNCF soutient et travaille chaque jour avec l’ensemble des acteurs sociaux.

Partenaires locaux

Partenaires de l'accompagnement

En juillet 2011 SNCF a signé une convention avec la Fédération Nationale des Associations d’accueil et de Réinsertion Sociale (FNARS) et la Ville de Paris, avec pour objectif la prise en charge des personnes en situation d’exclusion sociale dans les 6 grandes gares parisiennes.

Sur l’ensemble du territoire, les actions d’accompagnement impliquent 60 associations partenaires.

Tour de gare sociétal

Un état des lieux

Etat des lieux

Une à deux fois par an et sur la base d’un diagnostic partagé, l’ensemble des acteurs en contact avec les personnes en errance dans les gares (associations, mairies, prestataires, chefs de gare et agents SNCF) se réunissent pour faire un état des lieux de l’errance et décider d’actions à mettre en oeuvre à l’occasion d’un tour de gare sociétal.
Aborder des personnes en grande difficulté exige un savoir-faire. Depuis le 1er janvier 2010, une formation à la “prise en charge de l’errance en gare” est proposée par l’Université du service SNCF à tous les agents confrontés à cette problématique, mais aussi aux agents de sécurité travaillant pour l’entreprise.

Partenariat européen

Un échange de bonnes pratiques

Drapeau européen

Face à l’évolution de la grande précarité, SNCF s’est associée avec onze entreprises ferroviaires européennes en signant en 2008 la charte européenne pour le développement des missions sociales et sociétales dans les gares. Dans ce cadre, SNCF a participé en 2010 et 2011 à l’expérimentation HOPE in stations (« Homeless People in European train stations ») visant à améliorer la coopération entre les services sociaux et les différentes parties prenantes.

Faisant suite à cette expérimentation, le projet WORK in stations (« Working On Reinclusion Know-how in European train stations »), lancé en 2012, permet un échange de bonnes pratiques européen et favorise le développement de modèles de coopération économique innovants dans le domaine de l’insertion par le travail des personnes les plus démunies, sur le territoire des gares. SNCF est partenaire de cette initiative pilotée par l’Agence Nouvelle des Solidarités Actives (ANSA).

Les chiffres clés en 2014

  • 60 Associations
    partenaires
  • 7Structures d’hébergement
    soutenues par la SNCF
  • 59 Dispositifs
    de maraude

Titre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus mauris neque, maximus at ante sed, tristique congue quam. Proin tincidunt nunc ipsum, ac rutrum mi fermentum et. Etiam cursus tempor ante et rhoncus. Suspendisse mollis tristique justo, id faucibus eros sodales nec. Sed ut purus vitae nisl ornare ornare at in magna. Proin quis nulla non augue condimentum consequat ut sit amet felis.

×